SOURIAU_COUV_site

La robe rouge de Madeleine, Guy-Michel Souriau

16,11€

Dans un petit collège de province, à la fin des années 1970, des élèves font partie d’un atelier théâtral animé par un jeune professeur soixante-huitard. Ils vont jouer avec des costumes dont ils saisissent petit à petit l’importance et la part d’énigme : comment des robes de scène de Madeleine Renaud, des costumes de l’Odéon, sont arrivés jusque dans leur province et rendent leur spectacle scolaire exceptionnel ? Le récit retrace l’histoire de cette malle de costumes rescapée des « événements » de Mai 68. 

Ces costumes, notamment une robe rouge, tissent une trame où les héros de l’histoire croisent des figures tutélaires du théâtre français. Le récit nous convie à un voyage dans l’histoire théâtrale, proche des grands acteurs que furent Madeleine Renaud, Jean-Louis Barrault, Laurent Terzieff, mais aussi il évoque la période de
Mai 68 avec les péripéties de l’occupation et de la libération de l’Odéon. Cette scène centrale du livre, saisissante, mérite, à elle seule la lecture de ce livre.

–––––––––

Originaire du Haut-Poitou, Guy-Michel Souriau est né en 1949.
Il a travaillé dans le Poitou et les Pays de la Loire, où il réside actuellement. La littérature vivante est son occupation principale : le théâtre, la chanson, ou encore la lecture en direct pour public, usager de médiathèque ou centres sociaux. Après Une part d’enfance à l’ombre de Rachel, La robe rouge de Madeleine est son deuxième ouvrage.

–––––––––––

166 pages

Catégorie :

Information Complémentaire

Dimensions 21 x 15 cm