cu041zuf

Parlons de moi – Vladimir Naoumov

16,11€

C’est ma fête aujourd’hui et toujours, c’est le Saint-Drome des orphelins. Je suis orphelin à tel point que c’en est devenu mon métier. J’orphèle, je cherche mon Eurodice, pour un café.
C’est beau un orphelin. C’est or et félin. Un chat doré. J’adore. Au Noël des animaux je suis ouvert à l’adoption. Vaut mieux adopter un chat qu’une fausse opinion sur les orphelins.
Je suis orphelin orpailleur, j’ai des pépites en paillettes au bout de ma langue. Mais parfois, cet orphelin qui est en moi me fait pousser les cris d’orfraie : rien de frais, que de la charogne, c’est mon côté rapace.
––––––––––
Vladimir Naoumov est né en 1950 dans une famille de traducteur littéraire connu et d’enseignante de français. Rebelle, il fut expulsé de l’URSS en 1970. Installé en France, il obtient la maîtrise, enseigne la littérature russe et la théorie de la traduction. Pendant de nombreuses années vit de traductions techniques. Parallèlement traduit de nombreux livres et poèmes du russe en français et vice-versa. Se fait plaisir de traduire en russe l’œuvre majeur de Michel Foucault, Surveiller et Punir. Il traduit aussi des nombreux albums des Éditions Skira, dont l’excellent Surréalisme. Vit exclusivement dans le monde des mots à dire et en devient maudit. Rêve de son public. Ne jure que par Raymond Queneau, Boris Vian et Manchette qu’il a abondamment traduit en russe. Exorcise la mort. A son double avéré en la personne de son fils Étienne.

Information Complémentaire

Dimensions 15 x 21 cm